Dernière info

Cérémonie du 11 novembre

Actualités de CAMBES EN PLAINE

Année 2018 - Année 2017 - Année 2016 - Année 2015 - Année 2014 - Année 2013 - Année 2012 - Année 2011 - Année 2010 - Année 2009 - Année 2008 -

Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Les menus de la cantine scolaire du mois de juin sont en ligne

Mis en ligne le 16 Mai 2011

Les menus de la cantine scolaire du mois de juin sont en ligne

CEPS Tennis, 25 ans déjà...

Mis en ligne le 16 Mai 2011

CEPS Tennis, 25 ans déjà...

25 ans du Tennis Club

Un certain 8 mai 1945

Mis en ligne le 11 Mai 2011

Un peu d’histoire
Le 7 mai 1945, à 2 h 41, la reddition de l'armée allemande est signée à Reims dans une salle du Collège technique et  moderne (actuel lycée Roosevelt) abritant le Supreme Headquarters Allied Expeditionary Force par le maréchal allemand Alfred Jodl.
Le chef d'état-major du général Dwight Eisenhower, commandant suprême des Alliés, et le général soviétique Sousloparov signent l'acte de capitulation au nom des vainqueurs. Le général français François Sevez, chef d'état-major du général de Gaulle, est invité à le contresigner à la fin de la cérémonie en qualité de simple témoin.
Toutefois, la date du 8 mai ne marque pas la fin de la présence militaire allemande sur l'ensemble du territoire, les dernières poches de résistance - Dunkerque, Lorient, Saint-Nazaire - ne tombant que les jours suivant la capitulation du Reich.
Les combats continuent aussi  sur le front de l'Est. Les Allemands signent à nouveau un acte de capitulation  avec les alliés à Berlin. C'est donc peu avant minuit, le 8 mai qu'une seconde reddition sans condition fut signée dans une villa de Karlshorst dans la banlieue Est de Berlin. Les représentants de l'URSS, de la Grande-Bretagne, de la France et des États-Unis arrivèrent peu avant minuit. Après que le maréchal Georgi Joukov eut ouvert la cérémonie, les représentants du Haut commandement allemand, emmenés par le maréchal Wilhelm Keitel, furent invités à signer l'acte de capitulation entrant en vigueur à 23 h 01, heure d'Europe centrale.
La reddition a donc lieu le 9 mai pour les Soviétiques et les pays orientaux.
Malgré la capitulation de l'Allemagne nazie, son allié le Japon poursuit un combat désespéré contre les Américains dans l'océan Pacifique. Il faudra les deux explosions atomiques de Hiroshima et Nagasaki, les 6 et 9 août 1945, pour le contraindre à capituler, près de quatre mois après l'Allemagne, et que la Seconde Guerre mondiale prenne réellement  fin.

Des hauts et des bas
Ainsi, ce 8 mai commémore non pas un armistice – un acte politique de suspension de conflit  entre belligérants-  mais une reddition militaire sans conditions  de l’Allemagne nazie.
Le 8 mai a été déclaré jour férié de commémoration en France le 20 mars 1953.
Le président Charles de Gaulle supprime le caractère férié de ce jour par le décret du 11 avril 1959.
Pour se placer dans une logique de réconciliation avec l'Allemagne, le président Giscard d'Estaing supprime également la commémoration de la victoire alliée en 1945. C'est à la demande du président François Mitterrand que cette commémoration et ce jour férié seront rétablis, par la Loi du 23 septembre 1981.
À noter que ni les Anglais, ni les Américains ne chôment le 8 mai bien qu'ils aient les meilleures raisons du monde de commémorer cet anniversaire.
Quant aux Russes, c'est le 9 mai qu'ils célèbrent la capitulation de l'Allemagne nazie.

L’honneur de la France
Dans son message, Gérard Longuet, ministre de la Défense et des Anciens Combattants, a rappelé le contexte de  ces «  cinq années les plus cruelles de l’histoire de l’humanité »
Et de rappeler le lourd tribut payé par la France et les français à ce conflit mondial : l’humiliation de la défaite de 1940, le poids de l’occupation (pillage économique, privations, l’oppression politique),  le million de prisonniers sans oublier les nombreuses victimes civiles innocentes.
Il a salué ceux qui n’ont pas  accepté cette soumission  de De Gaulle aux étudiants parisiens du 11 novembre 1940, résistants de la première heure.
« Ainsi, pendant toutes ces années, l’honneur de la France a été porté  par une minorité de Français de plus en plus nombreuse »
En ce 8 mai 2011, 66 ans après, la France se souvient et rend hommage à tous ceux qui ne sont jamais résigné, qui se sont battus avec tant d’abnégation, qui sont pour beaucoup  tombés au champ d’honneur
«  L’espoir a toujours un nom, le courage »

Cambes se souvient
Après le dépôt d’une gerbe au monument aux morts de Cambes en Plaine, le discours officiel  a été lu par Monsieur le Maire Mickael Bertrand.
Daniel Montagne  président de l’Amicale des anciens combattants a ensuite égrené les noms des cambais morts pour la France lors des derniers conflits.
Une minute de silence en leur mémoire et notre hymne national ont conclu la cérémonie officielle.
Le pot de l’amitié offert par la municipalité  a mis fin à ce moment de souvenir et de convivialité.

 

 

 

 

 

 

 

 

Présentation

Actualités

Vie Municipale

Ecole

Sport

Associations

Patrimoine

Urbanisme

Edito | La commune | Historique | Plan | Nos partenaires

Année 2014 | Année 2013 | Année 2012 | Année 2011 | Année 2010 | Année 2009 | Année 2008

Infos de la mairie | Services municipaux | Conseil municipal | Composition | Organisation | Compte rendu | Etat civil | Renseignements pratiques | Numéros utiles | Déchets et tri - Tonte | Equipements publics | Pratiques religieuses | Vie économique | Démarches administratives | Marchés publics

Le groupe scolaire | Le conseil d'école | La cantine | La garderie | Le Relais des Assistants Maternels Arc en Ciel | Actualités | L'association des parents d'élèves

Association CEPS | Badminton | Danse | Football | Jogging | Taekwondo | Tennis | Yoga

Alternativ'Aventure | Anciens combattants | Association environnement | Cambes en plaine fête | Chasse | Chorale | Club du Colombier | Jumelage Allemand | Peinture

Les anciens abattoirs | Le café | L'école publique | "Les eucalyptus" |Monographie 1885 | Cambes et les guerres | Historique | Eglise Saint-Martin | La mairie | Le Colombier | Le Château disparu | La gare

Informations | Formulaires à télécharger | PLU | Réglement des eaux pluviales

Mairie de Cambes en Plaine

Place Jeanne Albertine

14610 CAMBES EN PLAINE

Tél. : 02 31 53 12 34

Fax : 02 31 94 48 84


Facebook

Caen La Mer

Mentions légales
Création site Internet :
Netskiss